0

Homophobie au Tokyo Bar?

Tokyo, Japon : depuis 2001, l’homosexualité a disparu de la liste des maladies mentales. Aujourd’hui encore la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre doit se faire discrète, mais plusieurs indcateurs amènent à croire que la conservatrice société japonaise avance à très petits pas vers la tolérance.

Tokyo Bar, Montréal : le 14 janvier 2012, deux amis se seraient violemment fait expulser du bar par les portiers de la place après avoir mentionné à la serveuse qu’il n’y avait pas d’alcool dans les drinks qui venaient de leur être servis, injures homophobes en bonus!

L’histoire a circulé sur Facebook cette semaine. C’est un prénommé Simon qui a publié en premier cette histoire, qui a reçu écho chez plusieurs :

Hier soir, mon ami est allé au Tokyo Bar sur St-Laurent avec un de ses amis. Après qu’il se soit plaint gentiment à la serveuse qui avait oublié de mettre de l’alcool dans leur cocktail, trois brutes qui travaillent là les ont mis dehors en les traînant dans les escaliers sans les laisser mettre leur manteau. L’un d’eux a crié « Fucking gays! » en jetant mon ami sur la rue.

Le Tokyo Bar ne s’est toujours pas expliqué, refuse toute excuse, supprime tous les messages de son mur Facebook et ne répond pas aux courriels des gens qui demandent à avoir des explications.

Je vous invite à prendre deux secondes pour écrire à email@tokyobar.com en vous exprimant là-dessus. Pour les paresseux et paresseuses, je propose quelque chose d’aussi simple que : « Je me questionne sur l’incident dont ont été victimes deux hommes le 14 janvier dernier, lorsqu’ils se sont faits expulser violemment sans leur manteau par trois portiers dans des circonstances qui ne laissent pas grand doute sur le côté homophobe de l’injustifiée intervention. Quelles sont vos explications? Est-il monnaie courante pour votre établissement d’expulser ainsi des gens? Je vous rappelle, au passage, qu’il faisait -19° Celsius cette soirée-là à Montréal. Merci de daigner me répondre. » (Le copier-coller est permis!)

Le Simon mentionné plus haut, la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle, trans et queer ainsi que FUCK LA HAINE appellent à un boycott du Tokyo Bar. Personnellement, j’espère qu’une plainte aux Droits de la personne a été ou sera faite.

FUCK LA HAINE!

—–
Mise à jour : Il semblerait qu’ils aient aussi supprimé leur adresse courriel! Vous pouvez quand même leur écrire, par leur site (tokyobar.com), mais le message doit respecter une taille maximale… « Deux hommes le 14 janvier se sont faits expulser violemment sans leur manteau par trois portiers dans des circonstances qui ne laissent pas grand doute sur le côté homophobe de l’injustifiée intervention. Quelles sont vos explications? Est-ce coutume d’agir ainsi? Il faisait -19°! » est juste assez court!


Design par Trevor Fitzgerald et modifié par Félix GG | Propulsé par Wordpress