4

Poiscaille du quatrième mois de 2011!

L’école préserve les vestiges d’un apprentissage révolu. Les rebelles échappent à la médiocrité. – François Guité

Je suis, je dois l’avouer, le genre de gars qui adore les coups, les grosses farces. Je suis taquin. Je suis, dirait-on, avrilopiscicophile.

Cette semaine, je ne vous apprends rien, c’était le premier avril! Les médias se sont laissé prendre par la tradition et ont commis plusieurs poissons d’avril. À De Rochebelle, mon école, on a eu quelques bonnes surprises!

Ça a commencé dans le bus, ce matin. Je me remémorais les bons coups de l’an dernier : des élèves non identifiés (enfin… c’est un secret qui résiste mal au temps) avaient placé des petits poissons rouges dans chaque lavabo du pavillon, causant une commotion totale au secrétariat, et le Conseil des élèves avait annoncé en grande pompe le retour de la poutine à la cafétéria. Évidemment, il n’y avait pas de poutine à la cafétéria, mais la grande foule qui s’y était précipitée s’était fait narguer par un Représentant du Conseil qu’on avait placé là, déguisé en lapin de Pâques (c’était dans le même bout), avec une poutine préalablement achetée. C’est surement parmi les plus efficaces pranks que l’école aura connus. C’est donc en pensant à ça, me demandant ce qui m’attendait, que le bus est passé devant Laurier Québec, où quelqu’un y avait fait un beau graffiti à la craie : de gauche à droite étaient dessinés un poisson, une méduse, un autre poisson, une pieuvre et un slogan du genre « Make happiness, Fuck hate ». J’ai vraiment aimé!

Arrivés à l’école, surprise, une petite affiche « À vendre » à côté de l’entrée, avec le numéro de téléphone de l’école écrit dessus! Je reconnais immédiatement le numéro et je détecte la blague, mais une gang de poissons (des naïfs, là, je veux dire!) autour de moi a carrément mordu à l’hameçon, alors j’ai fait profil bas et j’ai cultivé leur imagination. Après être allé porté mon manteau à ma case, je me rendais dans un autre pavillon quand j’ai aperçu une affiche beaucoup plus grande, posée en haut de la porte centrale, noir sur rouge, assez haute. Par curiosité, je suis allé voir à la troisième porte du pavillon, et effectivement il y avait là une autre petite pancarte. Ça a fait jaser toute la journée! Beaucoup de gens m’ont soupçonné, ça m’a bien fait rire. J’aurais aimé avoir cette idée… les gens ont aimé, particulièrement les membres de la direction! J’étais positivement surpris, ils auraient pu être fâchés :-)

Pour les messages du jour, la directrice est allée au micro et s’est lancée : « Bonjour, c’est France! Comme vous avez tous pu le constater ce matin, notre école est maintenant à vendre! » Ainsi, elle a voulu préciser que tout le monde pouvait, jusqu’au 15 du mois, faire son offre d’achat à son bureau, à son nom. Il était aussi à noter que les élèves et les membres du personnel ne sont pas compris avec l’école… j’imagine que c’est parce qu’on est d’une valeur inestimable ;-) En entendant ça, il parait que les plus jeunes de l’école étaient stupéfiés. Au fait, ne lui dites pas, mais lundi ou mardi je vais lui présenter mon offre d’achat!

Aussi aux messages du jour, j’ai moi-même pris le micro… Tout d’abord Mathieu le surveillant de corridor, qui était demandé immédiatement à l’aréna, puis Jean-François Doré-Dulac qui était attendu à la piscine pour une raison vitale. Suivaient ensuite Monsieur S. Turgeon qui devait contacter immédiatement le poste 1300 et deux enseignants de sciences, Marco et Anik, qui étaient demandés au secrétariat. Les deux profs sont bien descendus au secrétariat, pendant que leurs élèves respectifs échangeaient de classe! Un classique toujours aussi savoureux.

Et puis finalement, un autre très bon coup de la journée fut le remplissage du bureau du directeur adjoint… avec quelques 300 ballounes! En blague on peut dire qu’il l’avait cherché : quelle idée, de naitre un 1er avril! C’était l’idée du Conseil des élèves, qui a mobilisé quelques membres jeudi soir pour gonfler le matos. Remarquez, 300 ça a l’air beaucoup, mais il nous en aurait fallu 3000 pour faire quelque chose de vraiment cool… note aux successeurs!

MàJ : Voilà, j’ai concocté mon offre! Reste à l’imprimer, à la signer pour de vrai et à la remettre à la directrice :-D


Design par Trevor Fitzgerald et modifié par Félix GG | Propulsé par Wordpress